La curieuse querelle du diapason – Quand les partisans du 432 hertz s’en prennent à la norme internationale de 440 hertz

C’est un article de John Stuart Reid sur les aléas historiques de la hauteur de la note La, traduit en français par Alain Boudet.

On y apprend que fixer une fréquence précise pour une note est une préoccupation moderne orientée par des intérêts techniques et pratiques.

On y découvre que la plupart des arguments avancés pour fixer le La à 432 Hz ou toute autre valeur sont fallacieux.

En attendant de produire moi-même un article sur ce sujet (c’est en cours depuis de nombreux mois, et c’est pourquoi j’ai été conduit vers l’étude de John), j’ai traduit l’article de John en français. Il comporte 32 pages, avec les sous-titres suivants:

L’émergence de la musique dans les temps anciens
De Pythagore à la Renaissance
Trois inventions qui ont contribué à identifier le diapason musical
Le monde sauvage du diapason
Le ton moyen
Le diapason orchestral
Le diapason normal en France
La naissance du La de 444 hertz
La naissance du La de 432 hertz
La montée du diapason normal en-dehors de la France
Une conspiration nazie?
La norme britannique du La à 439 hertz
Le point de vue de Rudolf Steiner sur le diapason
L’établissement de la norme internationale du La à 440 hertz

Il est disponible en téléchargement en format pdf, au prix de 2,99$
sur le site internet de John S. Reid, cymascope.com
https://www.cymascope.com/shop/products/the-curious-concert-pitch-conflict-pdf-download/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *