CONFERENCE: MA VIE ME CONVIENT-ELLE?

Toulouse
vendredi 24 avril 2015, 17 h – 19 h

Redonnez vie à votre être intérieur
Conférence par A. Alain Boudet​

dans le cadre du Salon de l’Humain
Penser et agir autrement pour bien vivre

Parc des expositions Hall 8
du vendredi 24 à 14 h au dimanche 26 à 18 h
Stands et conférences
www.salondelhumain.com

LES  CODES GÉOMÉTRIQUES ET SONORES DE L’ÊTRE HUMAIN

Une vision nouvelle de l’évolution

Alain Boudet
Dr en Sciences Physiques, Thérapeute psycho-corporel, Enseignant

Un nouvel article publié sur mon site web

Résumé: Les corps énergétiques de l’être humain sont régis par des champs d’information qui englobent l’organisme. Ces champs transmettent des schémas directeurs inscrits dans des plans supérieurs de réalité, qui se manifestent sous forme géométrique ou sonore. Mais ceux-ci ont été faussés par le passé. L’humanité est dans le processus délicat où elle retrouve ses codes d’origine. Cela ne va pas sans heurts et sans épreuves, qui sont autant d’incitations à retrouver de nouvelles formes de responsabilité et de sagesse.

Pour voir le texte entier:

http://www.spirit-science.fr/doc_humain/schemas_humanite.html

Catastrophes naturelles et pollution mentale

La Terre se délivre des énergies mentales de lutte, division, concurrence et pouvoir

Inondations, ouragans, tremblements de terre, éruptions volcaniques, la Terre subit de terribles catastrophes. Sont-elles vraiment des accidents qui surviennent au hasard? Cette hypothèse ne fait que créer ou renforcer la peur en suggérant qu’aucune protection n’est efficace, aucun salut n’est possible. L’hypothèse alternative est que les bouleversements terrestres sont la conséquence logique de causes profondes qui ont été annoncées et explicitées depuis fort longtemps par les peuples de la terre tels que les amérindiens. La cause la plus importante est notre façon de penser en termes d’opposition, concurrence, lutte, conquête et divisions. Dans ce cas, nous pouvons atténuer ou supprimer les phénomènes terrestres et les souffrances humaines consécutives. Il suffit d’adopter un comportement de bienveillance et de compréhension vis-à-vis de la nature et des autres humains en prenant conscience que nous sommes unis. Chacun doit se dégager de ses propres comportements égoïstes, souvent issus de blessures d’enfance, en entreprenant une observation honnête de soi-même.

Cet article qui datait de 2007 a été révisé et augmenté.
Un article d’A. Boudet à lire en entier dans le site spirit-science